Conférence d’Élisabeth Belmas à Bercy sur l'argent et les jeux de société, des temps modernes à l'époque contemporaine

Conférence d’Élisabeth Belmas à Bercy sur l'argent et les jeux de société, des temps modernes à l'époque contemporaine

Le 3 décembre 2019, Élisabeth Belmas, professeure émérite d’histoire moderne de l’université Paris 13, membre de la MSH-Paris Nord et secrétaire générale du GIS Jeu et Sociétés a donné une conférence intitulée L'argent et les jeux de société, des temps modernes à l'époque contemporaine au sein des Midi-Histoire de Bercy, événements récurrents organisés par l’IGPDE (l’Institut de la gestion publique et du développement économique). Résumé de son intervention et présentation de l’IGPDE.

Depuis les temps modernes, les jeux de société n’ont pas cessé de se développer en France. Ces jeux qui se caractérisent par un règlement, un nombre de participants relativement limité, l’existence d’un ou de plusieurs supports matériels (tablier ou plateau, cartes, dés, pions, papier), font appel à la réflexion, à la mémoire, à l’adresse, à la vivacité etc. La gamme des jeux de société s’est étendue depuis l’apparition des cartes à jouer, à la fin du Moyen Âge, lesquelles ont engendré une quantité impressionnante de jeux d’adresse, de stratégie, de hasard, voire pédagogiques. L’introduction du jeu de l’oie au début du XVIIe siècle a marqué les débuts de la vogue des jeux dits de tableau qui triomphent au XVIIIe siècle avec l’immense succès du loto. Le goût des Français pour les jeux de société (hors jeux sportifs et vidéo) n’a pas diminué de nos jours. Dans notre pays, il se vend aujourd’hui environ 4 boîtes de jeux de société par seconde, soit 112 millions chaque année, dont 2,5 millions de jeux « modernes », c’est-à-dire de création récente. Le marché des jeux de société, qui se partageait autrefois entre les corporations des tabletiers, des dominotiers, des cartiers et des merciers, est désormais entre les mains de firmes américaines (Hasbro, Mattel) et européennes, françaises en particulier (Asmodée). En 2017, le chiffre d’affaires généré par le marché des jeux de société s’élevait en France à 395 millions d’euros (14 % du marché global du jeu et des jouets). La France s’impose comme le leader européen de ce secteur en pleine expansion, devant la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Alors qu’en 2010, on y éditait 500 nouveaux jeux par an, 1000 sont sortis en 2018.

Habit de tabletier, gravure de N. de Larmessin (Bibl. nat., Estampes)

Écouter l’enregistrement de la conférence

Les Midi-Histoire de Bercy et l’IGPDE

Créé en 2001, et dirigé par Virginie Madelin, l’Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE)) est un service rattaché au secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances et du ministère de l’Action et des Comptes publics. Organisme à compétence nationale, l’IGPDE, dans le cadre de sa mission de diffusion des savoirs et d’encouragement de la recherche, organise régulièrement des séminaires et cycles de conférences destinés à un public diversifié, originaire aussi bien des ministères économiques et financiers que des autres administrations de l’État, des collectivités locales ou encore du secteur privé. Parmi ces événements, les Midi-Histoire de Bercy proposent des thèmes historiques variés, souvent en lien avec l’actualité immédiate afin de contribuer à la compréhension du temps présent.

Consulter : les Midi-Histoire de Bercy 2019 sur economie.gouv.fr


Share Tweet Send
0 Commentaires
Loading...
You've successfully subscribed to Ludocorpus
Great! Next, complete checkout for full access to Ludocorpus
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.