Une soutenance de thèse sous le signe de la prévention en matière de jeux d’argent et de hasard

Une soutenance de thèse sous le signe de la prévention en matière de jeux d’argent et de hasard

Aurélie Mouneyrac soutiendra sa thèse en psychologie le 24 mai prochain à Toulouse. Thème de son travail : l’effet des messages de prévention dans le domaine des jeux de hasard et d'argent. Nul doute que les résultats de cette recherche, dont un projet d’étude fut lauréat du GIS Jeu et Sociétés en 2016, intéresseront les acteurs du jeu et ceux de la prévention. Présentation.

Prévention ou injonction paradoxale ?

Les messages utilisés par les opérateurs de jeu de hasard et d’argent sont-ils adaptés à la prévention du jeu excessif ? C’est la question à laquelle s’est attelée Aurélie Mouneyrac dans son mémoire de thèse. Thèse dont le but avoué est d’apporter une contribution féconde et pertinente à l’amélioration des stratégies de communication préventive des opérateurs de jeux et des gouvernements. Notons que ce travail, élaboré dans le cadre de l’UFR de Psychologie de l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès, a été encadré par les Professeures Valérie Le Floch et Céline Lemercier.

Les trois chercheuses n’en sont pas d’ailleurs pas à leur premier fait d’armes dans le domaine du jeu ; le GIS Jeu et Sociétés a déjà pu constater, il y a quelques années, la sagacité de leurs travaux lors de son appel à projets 2015-2016.

Un projet d’étude lauréat de l’appel à projets du GIS

En effet, fin 2015, dans le cadre de son projet d’évaluation des messages promouvant le Jeu Responsable, l’équipe de recherche a souhaité étudier leur contenu sémantique ainsi que l’influence de facteurs liés à l’émetteur ou au récepteur du message sur la compréhension. Parmi les quatre protocoles d’expérimentations mis en place, l’un visait à mesurer les effets des messages sur les joueurs en situation de jeu réelle. Or c’est justement ce projet qui a été retenu par le conseil scientifique du GIS en 2016. La dotation a permis de financer les lots de l’expérience et donc de donner une valeur significative aux gains en jeu dans le dispositif. Au final les quatre expériences ont mobilisé pas moins de 1438 participants et ont servi à étayer le travail de thèse d’Aurélie Mouneyrac.

Télécharger la présentation complète de la soutenance de thèse


Share Tweet Send
0 Commentaires
Loading...
You've successfully subscribed to Ludocorpus
Great! Next, complete checkout for full access to Ludocorpus
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.